Sécheresse 2018

La France a connu au cours de l'année 2018 un nouveau phénomène intense de retrait-gonflement des argiles. À la différence de la sécheresse de 2017, celle de 2018 ne débute qu'à l’été et résulte de très faibles précipitations et d'épisodes de fortes chaleurs. Le déficit de précipitations a été important, allant jusqu'à 70% par rapport à la normale (moyenne calculée sur la période 1981-2010) au cours du mois de septembre. L´intensité du phénomène s´est traduite par l'apparition de fissures sur les bâtiments dans plusieurs régions mais plus spécifiquement depuis le Massif Central jusqu´au nord-est et sur le sud-est de l'Île-de-France...

750 à 880 M€Coût estimé par CCR.

70%Déficit pluviométrique par rapport à la normale 1981 - 2010 .